Cela fait maintenant 6 mois que j'ai eu le sentiment de passer à la vitesse supérieure en choisissant de ne plus me contenter de ma pratique personnelle et en prenant des cours. D'un cours de deux heures par semaine, je suis passée à deux cours par semaine, et j'envisage pour la rentrée de rajouter un cours de yoga nidra, illustration du côté addictif du yoga et surtout de ses bienfaits.

Souvent, j'entends dire: le yoga me fait beaucoup de bien, le yoga a changé ma vie. J'adhère totalement mais j'ai voulu aller plus loin et m'interroger le plus sincèrement possible sur tout ce qui a évolué dans ma vie personnelle, tant sur le plan physique que psychique, depuis le début de ma pratique.

Ne rêvons pas, le yoga n'est pas miraculeux non plus. Ce n'est pas une fin en soi mais plutôt un moyen pour arriver à une meilleure compréhension de soi, de son fonctionnement physique, de sa pensée, un moyen d'harmoniser les deux pour atteindre une certaine sérénité. Le yoga nous donne un sentiment de réconciliation avec nous-même,une meilleure estime de soi, et de ce fait nous aide à mieux appréhender les évènements de notre vie, positifs ou négatifs.

Alors non, je n'ai pas perdu mes kilos en trop, ce n'était pas l'objectif (mais bon sur un malentendu ça aurait pu marcher :-)) , je ne suis pas capable de me tenir sur la tête ou sur un bras, je ne touche même pas le sol avec mes mains, mais j'écris cela sans aucune frustration tant il y a du positif dans mon bilan, et que surtout, j'ai appris à faire taire la petite voix dans ma tête, celle qui dit, non mais ma pauvre tu t'es vue quand tu fais tes postures, t'es ridicule, tu n'y arriveras jamais, regarde ta voisine comme elle est bien meilleure. Je suis sûre que vous aussi, des fois, cette petite voix vous énerve bien et pire, vous freine et vous empêche d'avancer sur vos projets quels qu'ils soient.

Physiquement, il est indéniable que mon corps est plus ferme, et si je suis toujours aussi peu souple en début de cours, je m'aperçois qu'au fil de la séance, mon corps se déplie, mes muscles s'allongent et me permettent de progresser dans mes postures. Dans la posture de la pince, séance aprés séance, mes mains sont passées des cuisses, aux genoux, aux tibias. Ce n'est pas tant une question de souplesse que de volonté et surtout de travail régulier. Il est difficile de mettre des mots sur des sensations, mais je peux dire que je me sens au quotidien, lorsque je marche, dépliée et plus légère. Plus tonique. Cela fait des années que je souffre de douleurs lombaires, celles-ci sont toujours là au réveil mais s'estompent plus rapidement qu'avant et je connais maintenant les postures qui vont me soulager en cours de journée lorsque je me sens raide. Je me suis aperçue également qu'en jardinant, je peux désormais me tenir accroupie sans problèmes là où auparavant j'étais à genoux ou assise les mauvais jours pour désherber mes plate-bandes. Je sens également que jour aprés jour, je développe un sentiment de gratitude envers mon corps, pour ce qu'il me permet de faire, le bien-être que je ressens pendant et aprés chaque posture, je découvre avec surprise ce qu'il est capable de faire, je découvre aussi que finalement, on n'utilise que trés peu des ressources que notre corps peut nous apporter. Ce corps, j'ai envie d'en prendre soin encore davantage, à l'extérieur et à l'intérieur, en me nourrissant encore mieux, avec des produits de qualité et en prenant plaisir à ce que je mange. Finalement, je porte un regard bienveillant sur mon corps et je m'apprécie telle que je suis. Finalement, je m'aime plutôt bien dans ma globalité, avec mes défauts et mes qualités :-)

Le yoga n'est rien sans la respiration. Pour moi qui vivait quasiment en permanence le nez bouché ou la goutte au nez c'est selon, là aussi, j'ai ressenti une véritablement changement. J'ai appris à respirer par le nez, profondément. Je n'ai aucune explication médicale à apporter, juste une constatation, cet hiver, ma sinusite chronique m'a laissée en paix, et même mon allergie printanière a été trés légère puisque j'ai pu me passer de traitement. Attention, je ne suis pas en train de dire que le yoga soigne les affections respiratoires, j'en sais rien du tout, je dis juste ce que cela m'a apporté à moi. De la même façon, j'ai senti une amélioration de mes fonctions digestives et la disparition du "mal au ventre" que les filles un peu anxieuses connaissent bien. Cela est sans doute lié au fait que le yoa permet de mieux gérer son stress.

Le vrai changement, c'est dans la tête que ça se passe. Difficile à expliquer mais les effets positifs sont indéniables. Les bienfaits de la méditations sont nombreux, calmer son esprit, voir diminuer puis s'effacer les pensées récurrentes, celles qui nous font tourner en boucle sur les évènements négatis de notre vie, réels ou imaginaires d'ailleurs. Les difficultés sont toujours là mais le regard que je porte sur elle a changé, j'ai désormais davantage conscience de mes capacités à les dépasser. Les émotions négatives, colère, stress, déprime, sont moins présentes et lorsqu'elles surviennent, je les regarde avec un peu plus de hauteur en sachant qu'elle ne font que passer et finiront par disparaître. Là ausi, c'est difficile à décrire avec des mots, mais je sens mon cerveau en ébullition, je me sens plus créative, et débordante de projets, d'idées tout en étant capable d'une meilleure analyse des faits ou des situations. 

Comme je l'ai dit plus haut, le yoga est un moyen pour mieux se connaître. Mais commencer à pratiquer, c'est un peu comme lorsqu'on lance un caillou dans l'eau:il y a le point d'impact, celui-ci déclenche des cercles concentriques. Le yoga c'est un peu pareil. On assiste aux séances, puis on ressent le besoin d'aller plus loin si on considère le yoga comme une philosophie, on s'intéresse aux bienfaits de la méditation, puis on a envie d'une vie plus saine, puis on s'interroge sur le sens de sa vie et ce qu'on veut faire de celle-ci. On découvre aussi, avec une approche bouddhiste l'impermanence des choses, et qu'il vaut mieux vivre dans "l'ici et maintenant". On se découvre soi-même, et on a envie de pousser l'exploration plus loin...

A suivre!

c32f07908a370f1457e79afd021efd8f

 

Namaste